Ecouter Conseiller Orienter Adhérer

Accident de la route

1 / 5

Mon jeune frère de 23 ans était sans nul doute le garçon le plus gentil et aimant que j’ai connu. Il était tolérant, ouvert et surtout très attentif au monde qui l’entoure. S’il devait avoir une devise ce serait : la solidarité avant tout. Ajouté à toutes ces qualités, il était également intelligent et avait beaucoup d’humour. Avec lui, je n’ai que de bons souvenirs marqués par des fous rires, de la complicité et une affection réciproque.

Je le connais depuis qu’il est bébé. Je l’ai vu grandir, évoluer, se construire et devenir une belle personne. J’éprouve un profond respect et une grande admiration pour lui. Une semaine après avoir décroché son diplôme, le drame survient. Sa vie s’arrête brutalement le soir où il est victime d’un grave accident de la circulation. Il est alors entre la vie et la mort dans un état de coma suite à un traumatisme crânien sévère.

Les émotions s’enchaînent alors entre choc, colère, peur, espoir, désespoir … Mon frère s’est battu. Il s’est accroché à la vie. Après des mois de combat, il se réveille enfin. Cependant, son corps n’est plus le même. Il est désormais handicapé à plus de 80 %. Il ne parle plus, ne s’alimente plus par la bouche, ne peut plus se lever, ne marche plus … il est totalement dépendant. Mais il est resté une force tranquille. Il continue à se battre.

Et j’estime que le moins que nous puissions faire, ma famille et moi-même, c’est de nous battre à ses côtés. Il n’est pas seul. Et nous ne sommes pas seuls. Nous avons eu la chance d’être orientés vers l’association AVOI qui nous a aidés sur un plan juridique et médical. C’est très important d’être bien conseillé dans ce type de situation car il est difficile d’imaginer l’avenir sans moyens financiers et sans soutien. C’est une épreuve. Ma famille est brisée. Mais j’espère qu’elle finira par appliquer la même devise que mon frère qui se bat pour retrouver sa vie et nous retrouver : Soyons solidaires ! C’est avec beaucoup de tristesse que j’écris ses quelques mots car ma famille n’existe plus.

Elle est en souffrance. Chacun est enchaîné à ses propres émotions et ses propres peurs. L’avenir est incertain et le changement fait peur. Et c’est aussi sur ce point que l’association AVOI nous aide. La dimension humaine est essentielle. L’association a su nous rassurer, nous accompagner et nous remotiver. Un grand MERCI à vous !


Soumettez votre témoignage