Ecouter Conseiller Orienter Adhérer

Accident de la route

Vous êtes victime d’un accident de la route ?

Vous n’êtes pas conducteur : piétons, passagers, cycliste :

Votre droit à la réparation intégrale (physique, psychologique, matériel) de votre préjudice est certain, même si le conducteur responsable n’est pas assuré ou qu’il n’a pas son permis, que vous soyez de sa famille ou dans son véhicule.

L’assurance, lorsqu’elle existe, devrait vous faire des propositions d’indemnisation, c’est son obligation mais ce n’est pas son intérêt. Et lorsqu’elle le fait, même si c’est votre assurance qui s’occupe de votre dossier, les propositions d’indemnisations seront faites à minima.

Toutes les assurances se réassurent et n’ont pas intérêt à vous obtenir le maximum d’indemnisation malgré leurs promesses publicitaires. Si l’assurance n’existe pas il faudra faire appel au Fonds de Garantie.

Vous êtes le conducteur

L’assurance peut vous opposer une faute qui s’appréciera sur les éléments recueillis dans les constats amiables d’accident ou les procès verbaux de la police ou de la gendarmerie. Il faut alors veiller à ce que l’interprétation faite par l’assurance ne vous soit pas défavorable.

Vous devrez subir une expertise médicale. Celle ci est organisée par l’assurance où le Fond de Garantie. La encore il faudra veiller à ce que tous vos préjudices sont pris en compte, en particulier les séquelles que vous conserverez éventuellement et qui peuvent avoir une incidence sur votre vie familiale, professionnelle, ou de loisir.

La nécessité d’une tierce personne aidante peut être envisagée. Lorsque le blessé reste dépendant, les sommes en jeu peuvent être très importantes, plusieurs millions d’euros, la résistance des assurances à payer se fait alors très forte.

Nous connaissons ces pratiques et pouvons vous conseiller. Il faudra ensuite que votre dossier soit défendu auprès du juge pour obtenir la meilleure valorisation des dommages reconnus par l’expert.

Nous pouvons vous conseiller dans le choix des professionnels compétents dans ce domaine.

Témoignages

Mon jeune frère de 23 ans était sans nul doute le garçon le plus gentil et aimant que j’ai connu. Il était tolérant, ouvert et surtout très attentif au monde qui l’entoure. S’il devait avoir une devise ce serait : la solidarité avant tout. Ajouté à toutes ces qualités, il était également intelligent et avait beaucoup d’humour. Avec lui, je n’ai que de bons souvenirs marqués par des fous rires, de la complicité et...
Lire la suite >

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales